Premier souper chez Mariève

Les ingrédients provenaient des Jardins Urbains.  Merci à Marianne et Reza. Pratique faire son marché sur le net avec livraisons à domicile quand on a no car et no time d’aller faire l’épicerie.   Les légumes et fruits étaient biologiques et savoureux.

Contrairement à mon habitude j’ai fait quelques tests et  j’ai cuisiné l’entrée et le dessert d’avance parce que je travaillais le jour de notre souper.  Ça faisait longtemps que je voulais tester le concept Mister. Maillard de Chartier et Modat présenté à Curieux Bégin façon vinaigrette.  Et bien c’est fait!  Bien hâte d’avoir vos impressions!

Mélange aromatique utilisé: Fumé, froid, anisé… et une touche de coco chocolaté, sucré et salé!

Je suis satisfaite et heureuse de vous avoir rencontré passionnés végans.  Voici le menu que vous m’avez inspiré…

Menu


Pour Élise: Amuse- bouche pleine et centre de table mangeable: chips de topinambour et de kale

Pour Dom: Entrée à partir des légumes du tiroir du bas et de mon panier d’hiver Glenorra: potage de panais et pomme et sa « garnish » de fenouil, endive, figue, persil et citron

Le potage est tout simple.  Faire revenir de l’oignon dans l’huile et ajouter une douzaine de panais pelés en rondelles avec une pomme en cubes.  Saler et poivrer.  Cuire jusqu’à ce que le panais soit tendre et passer au mélangeur.  Pour raviver un peu ce blanc potage garnir d’un émincé de fenouil, endive, figue et persil, vinaigrette citron et vinaigre de xérès Alvear.

Pour Line: Plat sauté et craquant: émincé de tofu à la mandoline et de choux de Bruxelles, épinards, pamplemousse, sauce/vinaigrette fumée au Lapsang souchong façon Mister. Maillard.

En tranchant le tofu ferme (2 paquets de 350g) à la mandoline j’ai obtenu de belle languette semblable à des pâtes fraiches (ou de la dinde pressée selon certains😉 ce qui lui donne une texture intéressante et différente.  Chauffer à sec à la poêle pour ouvrir ses « pores de peau » et ainsi qu’il s’imbibe de la sauce.  Retirer du feu et verser dessus la vinaigrette Mister Maillard.  Réserver.  Dans la même poêle faire revenir une vingtaine de choux de Bruxelles émincés, ajouter de l’échalote, un filet d’huile de sésame grillé, une poignée de coriandre fraiche, des graines de sésame, des feuilles d’épinards hachées finement, un peu de quinoa cuit.  Une fois le choux de Bruxelles bien tombé, incorporer le tofu et rectifier l’assaisonnement.  J’ai ajouté un trait de sauce tamari et du jus de lime.  Au moment de servir, garnir le sauté de suprême de pamplemousse.

Je l’ai mangé froid le lendemain dans mon lunch, et c’était presque meilleur!


Pour Frédéric: Dessert au masculin: glace de noix de cajou à l’érable canneberges, gâteau choco sans salir un bol de Ricardo, suprême d’orange Cara cara et zeste de lime

En prime, une barre grano à emporter comme collation du lendemain, pour prolonger le plaisir😉

Choix de vins:

Avec l’amuse bouche et l’entrée: Domaine Pellé 2009, menetou-salon morogues, France, environ 22$ (00852434).

Avec le plat principal: Les recettes de papilles et molécules et François ChartierTurkey Flat «Butchers Block» 2008, Barossa Valley, P. & C. Schulz, Australie, 23,95 $ (11155833) délicieux avec le lapsang souchong et le fumé.

Que du bonheur de vous recevoir chez moi.  Impatiente de vous retrouver au prochain souper VPP.

ME

11 réponses à “Premier souper chez Mariève

  1. C’était pour moi le souper… parfait. Véritable explosion de saveur (même si ça fait cliché…). Simple, imaginatif, convivial, original, inspirant. Je suis séduite par la cuisine brute. Et j’ai déjà refait les nouilles🙂

  2. Line Bissonnette /Noricroquante

    La soirée a été marquée par la simplicité de Marie-Eve. Par son expérience, elle a développé une aisance qui nous a mit rapidement dans une ambiance très agréable! J’ai pu participé « un peu » à la préparation du repas, mais mon aide n’a été que facultative! C’est en utilisant des aliments « bruts » qu’elle nous a concocté un repas délicieux.
    J’ai craqué pour le plat principal; notamment pour les lanières de tofu et les choux de bruxelles. Elle a mit la table non seulement pour le 1er souper, mais aussi, pour nous tous.
    C’est un plaisir de te voir cuisiner Marie-Ève!

  3. Non, je ne rêvais pas.
    Vous dire à quel point j’ai été chanceuse d’être à ce souper!
    Que du Brut et du bon de Marie-Ève qui a courageusement entamée notre aventure et qui a su relever le défi avec brio.
    Une fabuleuse première rendue possible grâce à Vegan Presque Parfait.
    Un souper spontané fait avec amour et simplicité, un talent culinaire pure et à la hauteur des convictions de Brut’alimentation, l’art de vivre simplement.
    Ce que j’ai remarqué d’exceptionnel?
    D’abord l’aisance de Marie-Ève pour toute l’ensemble du souper, une ambiance extra dans la cuisine et un mariage de saveurs hors du commun.

    En entrée
    Une soupe de «tiroir du bas» au panais.
    Ordinaire?
    Oh non, surtout pas quand on l’accompagne, tenez-vous bien, d’une salsa fenouil, endive, figue et
    vinaigre de xérès. Sublime.

    Au plat principal
    D’une simplicité étonnante le tofu coupé à la mandoline a apporté une touche à la fois originale et unique.

    Au dessert
    J’espérais une glace végan, j’en ai eu une et toute une.
    Une glace érable, canneberges et cajous.
    Wow! des points, beaucoup de points.

    Pour accompagner ce souper des vins conseillés par nul autre que le sommelier François Chartier. Voilà !
    Ai-je besoin d’en dire plus?

    En hôte parfaite du type «Formule 1» Marie-Ève a remis à chacun de nous un petit cadeau santé.
    Une barre d’énergie, brut et durable qui, comme on l’espère tous, devrait se retrouver dans le garde-manger de tout le monde.

    J’ai déjà tellement trop hâte au prochain repas.

  4. Haaan moi aussi je veux être une vpp! 😮

  5. Hmmmmmmmm….. ça a l’air drôlement bon ! Dommage que je sois si loin ! 🙂

  6. À la veille d’un nouveau rendez-vous pour les VPP, je me remémore avec grand plaisir le précédent et premier souper « presque parfait » concocté par Marie-Ève. J’ai étais bluffé par la simplicité de sa cuisine, les saveurs complexes et délicates de ces plats, même jusqu’à sa barre grano « cadeau d’invité ».
    Pour une première rencontre culinaire et personnelle, j’ai été charmé par sa gentillesse et son contrôle. Mille mercis. Un moment de partage autour d’une tablée joyeuse, gourmande et ouverte aux questionnements.

  7. J’aime beaucoup votre idée! J’ai hâte de voir les prochains souper!

  8. Merci les VPP pour vos commentaires. Je suis profondément touchée. Touchée parce que vous avez su repérer et apprécier à la fois la simplicité et la complexité de la cuisine brute… La gastronomie c’est d’abord le respect du produit (ici les végétaux) qui a lui-même été respecté lors de sa culture et sa valorisation à travers un repas que l’on partage en bonne compagnie. Merci. Et à demain chez Élise pour la suite de la gastronomie végétale!

  9. Pingback: Deux idées pour cuisiner le rapini | BRUTalimentation

  10. Pingback: Deux idées pour cuisiner le rapini | Brutalimentation

  11. Pingback: Juliennes de tofu et légumes, sauce crémeuse au beurre de sésame « Association Manger Santé Bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s